Briefing note

Bureaux : Un trimestre porté par les grandes transactions - T3 2017

Publié le

Une étude produite par

Depuis le début de l'année 2017, 1 765 820 m² de bureaux ont été commercialisés en Ile-de-France, soit un résultat en progression annuelle de 2%. Les 589 100 m² loués au T3 se révèlent particulièrement encourageants, comparés aux 518 400 m² enregistrés lors du T2 (+14% d'évolution trimestrielle).

Trois tendances majeures soutiennent le dynamisme du marché de bureaux en 2017 : la multiplication des signatures supérieures à 5 000 m² avec une part importante de pré-commercialisation, la bonne performance de Paris et surtout le fort dynamisme de la périphérie.

Malgré un de taux de vacance de 2.8%, soit le seuil le plus bas jamais enregistré, le QCA parvient à tirer son épingle du jeu et reste une cible de choix pour les entreprises désireuses d’installer leurs bureaux dans un cadre urbain et attractif pour leurs employés. Avec 314 530 m² placés depuis le début de l’année, le QCA renouvelle sa performance de l’an passé.

Le dynamisme enregistré sur le segment des grandes transactions profite également aux secteurs de la périphérie immédiate de Paris, notamment dans le Croissant Ouest. Ces localisations bénéficient de deux avantages essentiels : une offre abondante de surfaces neuves et des loyers qui n'ont pas encore augmenté de manière significative par rapport à Paris. Avec une bonne couverture en transport qui devrait s’étendre dans le cadre du Grand Paris, ces secteurs espèrent profiter du report des utilisateurs qui ne parviennent pas à s’implanter dans les quartiers centraux de la capitale.

Source : Savills

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème